Les passagers

« Si on tirait le signal d’alarme pour des chagrins particuliers, jamais les trains ne pourraient rouler et je regarde le paysage, si par hasard il est trop laid j’attends qu’il se refasse une beauté. » Le cri du cœur, Jacques Prévert

Ils travaillent à Niort mais n’y habitent pas. Ils ont mis à distance leur travail et leur domicile. Tous les jours, ils sont de passage.
D’allers en retours, ils filent.
Le temps et la distance suivent.
De visages en paysages.

« Les passagers » est une commande de la Ville de Niort sur les migrations pendulaires, en coproduction avec le CACP Villa Pérochon.

ABADIE_PASSAGER_001
ABADIE_PASSAGER_002
ABADIE_PASSAGER_003
ABADIE_PASSAGER_004
ABADIE_PASSAGER_005
ABADIE_PASSAGER_006
ABADIE_PASSAGER_007
ABADIE_PASSAGER_008
ABADIE_PASSAGER_009
ABADIE_PASSAGER_010
ABADIE_PASSAGER_011
ABADIE_PASSAGER_012
ABADIE_PASSAGER_013
ABADIE_PASSAGER_014
ABADIE_PASSAGER_015