Adoptés, l'origine de l'histoire

Photographies : Hélène Jayet

• 12 panneaux 1 x 1 m
• 10 panneaux 1 x 1,50 m

Où commence l’histoire d’un enfant adopté ? Comment se poursuit-t elle socialement, professionnellement, psychologiquement, à l’adolescence puis à l’âge adulte ? Comment raconter et transmettre ces parcours atypiques ? Autant de questions qui se sont imposées au moment d’entamer un travail photographique sur l’adoption.
Je suis adoptée, née sous X. J’ai grandi au sein d’une fratrie de cinq enfants, tous adoptés. Nourrie de documentaires, de livres, de rapports sur le sujet, j’ai constaté le manque de place criant accordé à la parole des adoptés. La question est régulièrement abordée avec un point de vue analytique, juridique et politique mais les adoptés, premiers concernés, sont rarement interrogés.
C’est à travers mon métier de photographe que j’ai pris la parole il y a cinq ans en partant à la ren- contre de dix adoptés, d’âge, d’origines et de milieux sociaux différents. Je les ai portraiturés et j’ai mis en scène des objets relatant leurs origines. J’ai associé à ce travail photographique des interviews pour mettre en avant les témoignages, et les histoires uniques de mes modèles. J’ai mis en images et en mots les conséquences de l’adoption, la question des origines et interrogé l’impact de ces trajets particuliers sur la personnalité au fil des étapes de la vie.
Ce prisme particulier nous renvoie cependant à une interrogation universelle sur la construction de soi à travers l’identité et la culture. Hélène Jayet

Partagez sur