Free Doors To Spain

35 tirages contrecollés

encadrés d'une baguette noire, sans verre

25 tirages 60 x 90

10 tirages 40 x 60

 

Deux villes, deux pays au bout de l’Espagne. Gibraltar colonie britannique et le Pas-de-la-Case, ville d'Andorre, frontière avec la France. Deux villes, deux pays qui semblent se jouer de la crise financière qui frappe si durement l'Espagne et pluie largement l'Europe dont elles sont à la marge tout en en faisant partie. Hors de l'espace Schengen, elles sont liées à l'Union européenne mais s'affranchissent de ses règles économiques, monétaires et environnementales. Avec un produit intérieur brut cumulé de 2,14 milliards d'euros pour une population de 38000 personnes regroupées sur à peine 28 km2, les habitants de ces enclaves ont un des plus gros PIB par tête au monde.


La société de consommation y est poussée à sa caricature. Produits financiers douteux, paradis fiscaux, bulles spéculatives, relations diplomatiques controversées, trafics ont fait et font toujours la richesse de ces territoires. Mais à quel prix ? Si ces villes ont su tirer profit de leur particularisme géographique et politique, elle ne connaissent pas de droit du travail. C’est la loi du plus fort qui règne. 8 % du patrimoine financier mondial des ménages se trouvait en 2013 dans les paradis fiscaux (Cf Daniel Zucman), cette manne financière qui transite, entre autres par Gibraltar et le Pas-de-la-Case profite pourtant peu à leurs habitants. Les inégalités restent profondes et la vie dorée n'est pas pour tous. Combien d’hommes et de femmes se battent pour les miettes d’une insolente richesse pour quelques personnes qui font fortune ?


Des fortunes construites sur les paradoxes de l'Europe, participant par la fuite des capitaux, des entreprises est à la crise majeure que connaît le continent. Si les frontaliers sont souvent ravis des économies réalisées sur les produits détaxés et des emplois de service associés qui s'y développent, les conséquences sont dramatiques pour l’avenir à un échelon national ou européen et les populations de tous les autres pays, riches ou pauvres en sont les les premières victimes.

 
Gibraltar et Le-Pas-de-la-Case sont des miroirs déformants qui nous forcent à nous interroger sur le fonctionnement de la société et sur le glissement inexorable de l'Europe du pouvoir politique au pouvoir économique.

Partagez sur

020913_002.jpg

Media Folder: 

020944_004.jpg

Media Folder: 

020913_011.jpg

Media Folder: 

020944_009.jpg

Media Folder: 

020238_053.jpg

Media Folder: 

020913_003.jpg

Media Folder: 

020944_014.jpg

Media Folder: 

020944_016.jpg

Media Folder: 

020913_016.jpg

Media Folder: 

020944_021.jpg

Media Folder: 

020238_050.jpg

Media Folder: 

020944_020.jpg

Media Folder: 

020913_009.jpg

Media Folder: 

020238_048.jpg

Media Folder: 

020944_024.jpg

Media Folder: 

020913_021.jpg

Media Folder: 

020913_012.jpg

Media Folder: 

021550_007.jpg

Media Folder: 

020913_017.jpg

Media Folder: 

020944_001.jpg

Media Folder: 

020944_005.jpg

Media Folder: 

020913_001.jpg

Media Folder: 

020913_013.jpg

Media Folder: 

020913_006.jpg

Media Folder: 

020913_019.jpg

Media Folder: 

020913_020.jpg

Media Folder: 

020944_010.jpg

Media Folder: 

020944_006.jpg

Media Folder: 

020944_017.jpg

Media Folder: 

020944_022.jpg

Media Folder: 

021550_017.jpg

Media Folder: 

021550_013.jpg

Media Folder: 

021550_023.jpg

Media Folder: 

021550_025.jpg

Media Folder: 

020944_025.jpg

Media Folder: