Les chiens

• 9 tirages 140 x 182 cm contrecollés sur Dibond avec chassis rentrant

La série « Les Chiens » donne à voir des animaux prêts à attaquer. La composition des images, où les bêtes violemment éclairées semblent surgir de la nuit, amplifie la di­mension anxiogène. Ces scènes d’agression provoquent la réceptivité émotionnelle du spectateur et réveillent ses angoisses. La violence contemporaine le dispute aux fantasmes de chacun, ouvrant la porte aux terreurs primaires qui hantent les cauche­mars. Devant de telles images, plusieurs dimensions de nos peurs s’affrontent : crainte irrationnelle du monstre, crainte réaliste de l’agression. C’est l’enfant apeuré en nous qui réagit, tout autant que l’adulte, dont la mémoire inconsciente est nourrie des violences de son histoire collective et personnelle.

Exposition produite en partenariat avec le laboratoire Fotodart.

Partagez sur