058-manufactura_brandstrom-022708_200.jpg

Causse, gantier. Veysel, 32ans, coupeur. Dans l'atelier de la coupe, chaque artisan a sa table, fabriquée dans des bois durs de chêne, de hètre ou de noyer pour résister aux frottements des peaux. Le secret d'un gant, au plus près de la main comme une seconde peau, tient de ce façonnage ancestral, l'étavillonage. Longtemps et délicatement, les quartiers de peau sont étirés et assouplis à la force du poignet, dans un va-et-vient exercé sur les rebords de la table. Millau.