Société
Consommer en circuit court

Photographies de Patrick Bard

Partagez sur

Depuis quelques années, les achats directs sont en augmentation constante. Plus en 2013 qu’en 2012, plus en 2014 qu’en 2013, plus en 2015 qu’en 2014. Jusqu’à dessiner une tendance qui ne cesse de s’affirmer. La faute aux crises alimentaires qui ont entamé la confiance des consommateurs et au doute qui s’installe. Traçabilité, solidarité, confiance, création et multiplication d’emplois, qualités gustatives et respect de l’environnement constituent l’ADN des circuits courts. Face aux appétits des actionnaires des grands groupes, ils sont une économie sociale et solidaire dans laquelle le consommateur, impliqué, est aussi, voire d’abord, un citoyen. Plus qu’une mode, cette nouvelle façon d’échanger, plus que de consommer, est sans doute une nouvelle donne…