Dix sur Dix
Kihnu, l'île des mères veilleuses, Jérémie Jung
Partagez sur

Kihnu est une île Estonienne du golfe de Riga. Située à une heure de la côte en ferry, Kihnu conserve, grâce aux femmes, une culture qui lui a valu d’être classée au patrimoine mondial immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2003. Alors que les hommes, marins-pêcheurs pour la plupart, apportent innovations et nouveautés sur l’île, les femmes, « gardiennes de la culture », plus conservatrices, sont depuis toujours aux affaires. Malgré les différents pouvoirs dominants (danois, suédois, polonais, russe), ces insulaires ont su conserver leurs traditions à travers des tenues codifiées, un dialecte, des célébrations qui mêlent les croyances locales, religion orthodoxe, musique et chant. Dans un monde globalisé, la population de Kihnu a gardé son authenticité en restant ouverte au monde continental. L’île n’est cependant pas une attraction pour touristes en manque de folklore, mais une exception culturelle.

Exposition présentée du 30 septembre au 12 novembre 2017 dans le cadre du festival international de photographie L'Œil en Seyne

Vernissage le 29 septembre 2017 à 18h30

Villa Tamaris, centre d'art
Avenue de la Grande Maison - 83500 La Seyne-sur-Mer
Ouverte tous les jours de 14h00 à 18h30 sauf le lundi et jours fériés
Entrée gratuite