Sujet
La Chorba

Sandrine Expilly

Partagez sur

Je rentre pour la première fois dans les locaux de La Chorba, j'entends des rires.

Les murs sont orange, une théière fumante et des pâtisseries trônent sur le comptoir de la grande pièce centrale.
Il est 20 heures et je me demande si la journée vient de commencer ou si elle se termine.
Une douzaine de regards se tournent, accueillants, chaleureux, le monde entier est là.
J'ai suivi La Chorba de 2016 à 2018 et toujours j'ai eu ce sentiment qu'ici rien ne s'arrête vraiment, pas même la nuit. Il y a tellement à faire, inventer des solutions, les trouver et tendre la main à notre grande famille des humains.
Dans mon ignorance du monde de la rue j'ai été guidée, entourée à chaque instant, avec une grande patience. Merci à vous tous de m'avoir fait confiance et d'avoir accepté d'être photographiés, merci encore et encore pour vos magnifiques regards.
C'est cette grande famille de La Chorba que je souhaite partager en images.

Sandrine Expilly