Sujet
Les maisons partagées de Simon de Cyrène

Florence Brochoire

Partagez sur

A la fin des années 90, plusieurs familles touchées par le handicap décident de se rassembler en association. Tous partagent le même désir « d’arrêter de regarder le handicap pour regarder les capacités » , de tisser des liens d’amitié, de s’accueillir, s’entraider chacun avec ses talents, inviter les amis, les proches, les voisins et animer ensemble des lieux porteurs de sens.

Ensemble, ils créent l’association « Loisirs et progrès » qui réunit une centaine de personnes (50 personnes handicapées et 50 amis et bénévoles valides) pour des activités de jour. Devenu le premier GEM (Groupe d’Entraide Mutuel) pour adultes lésés cérébraux en Ile-de-France, cette expérience du «vivre ensemble » favorise l’épanouissement de chacun dans des valeurs de fraternité et partage.

Et en 2006, Laurent de Cherisey va plus loin en créant les premières maisons Simon de Cyrène dont le principe est de faire cohabiter valides et handicapés.

Aujourd’hui, près de 200 personnes vivent ensemble dans une vingtaine de maisons partagées comme à Vanves, Angers, Rungis ou Dijon. Philippe Pozzo di Borgo, dont l’histoire a inspiré le film « Intouchables », est le président d’honneur de l’association.

Ce reportage vous propose une immersion dans l’une de ses maisons, à Angers.