Exposition
« Miss O'Range et le grand dérèglement »

Raphaël Helle

Partagez sur

À travers le personnage fantasque de Miss'Orange, une création de Caroline Amoros, Raphaël Helle nous invite à une fable photographique sur le dérèglement climatique avec humour et poésie.

Exposition présentée dans le cadre du festival Les Photographiques
du 17 mars au 8 avril 2018

Centre Paul Courboulay, Le Mans

Quand le climat est détraqué, les crocodiles remontent vers le cercle polaire, les ours blancs grillent dans les déserts et les oranges font n'importe quoi. L'exposition « Miss O'Range et le grand dérèglement » dénonce les comportements irrationnels des hommes sur l'environnement avec humour et poésie. Du Maroc, où l'on arrose les golfs et l'on remplit les piscines pour attirer les touristes malgré le stress hydrique et le rationnement en eau des paysans à l'Islande, île de glace et de feu où le réchauffement réduit la taille des glaciers mais réveille l'activité volcanique et menace les humains de représailles en passant par Dubaï, où la vanité humaine impose sa démesure.