Société
Mon neveu Jeanne

Photographies de Patrick Bard

Partagez sur

Depuis 1983, Patrick Bard photographie son neveu. Il a commencé sans trop savoir pourquoi, lorsque celui-ci avait seize ans. Il s’appelait alors Jean-Pierre. Transporteur routier à Sarcelles, il s’est marié tôt et a eu deux enfants. Quand sa relation au genre a commencé à changer au milieu des années 1990, Patrick Bard a continué à prendre des photos de lui. D’elle, plutôt. Car Jean-Pierre est officiellement devenu Jeanne au tournant des années 2000.

Jeanne a connu des hommes et des femmes, puis elle a fini par tomber amoureuse d’une femme en 2008. Deux ans plus tard, Jeanne a décidé de redevenir sexuellement un homme et a refait le chemin inverse, contre l’avis de médecins arc-boutés sur le dogme de l’irréversibilité.
Plus que tout, son neveu Jeanne a décidé que la question du genre n’était pas fixée et que ce n’était pas pour lui un problème. Fait peu habituel par rapport à d’autres récits autour du genre: le retour à sa condition masculine après tous les combats pour assumer une féminité.
 
Ce travail, publié par les éditions Loco dans un livre eponyme, ne porte pas de jugement, il n’est pas non plus une tentative de théoriser les ressorts de cette nécessité vitale de métamorphose. Il tente simplement d’apporter un témoignage à travers la plume et le regard bienveillants de l’oncle de Jeanne.