Exposition
Résidence provisoire, Florence Brochoire
Partagez sur
Le 9 août 1956, l'État français crée la Sonacotral (Société Nationale de Construction pour les Travailleurs Algériens) dont la mission est de construire des foyers pour les travailleurs migrants qui vivent dans des bidonvilles comme celui de Nanterre. Les structures se veulent provisoires, on pense alors qu'ils repartiront vivre en Algérie une fois la France reconstruite. Bien au contraire : 60 ans plus tard, non seulement elles existent toujours mais se sont même multipliées. La photographe s'est immergée dans ces lieux à la rencontre de leurs habitants, Chibanis présents depuis les débuts comme Afghans tout juste arrivés en France, pour raconter ces résidences pas si provisoires.
 
Exposition présentée du 20 mars au 26 avril 2018
Escale à la Grange aux belles, 6 rue Boy Zelenski, 75010 Paris
Lieu associé du festival Circulation(s)