Exposition
Route nationale 2

Lahcène Abib

Partagez sur

Ce sont deux réalités qui se confrontent ici, celle du temps figé arbitrairement par Google StreetView, visible des milliers de fois sur internet et celle du regard photographique en écho, qui dévoile bien après, un travail sur le territoire et son urbanisation, sa mutation et ses transformations. 

Que nous donnent à voir la technologie embarquée de Google et sa captation systématique ? Que vaut cette navigation virtuelle face au regard du photographe, son point de vue et sa vision de la réalité ?

Là où Google montre en continu un espace public sous toutes ses formes, le photographe pose un regard sur les traces de vie, l’intime et le passage du temps. Entre Paris et la frontière belge, au gré d’une promenade photographique de 280 km sur la nationale 2 dite « La route des Flandres », il pose son appareil volontairement sur le même angle. Avec le temps nécessaire, il dévoile la mémoire des lieux et nous renvoie à la redécouverte d’une banalité quotidienne, ce qui a vieilli ou disparu, ce qui a surgi ou s’est renouvelé là où nous parcourrons l’espace et le temps à toute vitesse.

Ce travail a été réalisé dans le cadre du projet collectif "National, avenue de la France" exposé du 6 avril au 20 mai 2018 dans le cadre du festival L'Œil urbain

Théâtre de Corbeil-Essonnes
20-22 rue Félicien Rops
Entrée libre du mardi au samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h