Actus

News

Exposition

Sandrine Expilly

Tailler, tracer, façonner, modifier, organiser, fragmenter, épierrer, maitriser (un peu), dompter (à peine), retenir ces montagnes indociles et leurs versants vertigineux toujours prêts à dégringoler pour changer de formes.

Exposition

Arno Brignon

Ma nationale va de la mer à l’océan. Ma nationale n'existe plus, remplacée par une autoroute qui efface les tracés du passé pour relier au plus vite l'est à l'ouest, réinventant son milieu au gré des métropoles. J'habite l'une d'elles. Tant de fois, croyant partir, je suis allé d'un bout à l'autre pour simplement me retrouver face à cet horizon. Arriver est devenu tellement banal, voyager bien plus précieux. Ma nationale a pour numéro 113 ou 117. Il me faut maintenant regagner ce temps que j'ai perdu à vouloir aller trop vite.

Exposition

Patrick Bard

Au panthéon des nationales, elle est la mère de toutes les routes. Route bleue, route des vacances, des embouteillages chroniques – on arrive quand, Maman ? J'ai mal au cœur, je vais vomir ! - route des serviettes de plage coincées dans le haut de la vitre pour faire de l'ombre aux petits endormis sur la banquette arrière, route des camions qui se traînent et des nougats de Montélimar, route-musée contournée par les autoroutes, madeleine de Proust de plus de 1000 kilomètres de long.

Exposition

Lahcène Abib

Ce sont deux réalités qui se confrontent ici, celle du temps figé arbitrairement par Google StreetView, visible des milliers de fois sur internet et celle du regard photographique en écho, qui dévoile bien après, un travail sur le territoire et son urbanisation, sa mutation et ses transformations. 

Que nous donnent à voir la technologie embarquée de Google et sa captation systématique ? Que vaut cette navigation virtuelle face au regard du photographe, son point de vue et sa vision de la réalité ?

Livre

Marie Liesse

Lettre à Jean-Lin est né de l’expérience de l’auteur du texte de ce livre, Arnaud de La Bouillerie, qui a connu dans son enfance une amitié très bouleversante avec un garçon non-voyant, Jean-Lin Patte, placé dans son école après une période d’internat à l’INJA (Institut national des jeunes aveugles).

Exposition

Jérémie Jung expose deux séries de photographies évoquant l'île de Kihnu, dans le golfe de Riga, et la région du Setomaa, aux confins de l'Estonie et de la Russie, deux communautés isolées et attachées à leurs traditions uniques en Europe.

Exposition

Jérémie Jung

Jérémie Jung expose deux séries de photographies évoquant l'île de Kihnu, dans le golfe de Riga, et la région du Setomaa, aux confins de l'Estonie et de la Russie, deux communautés isolées et attachées à leurs traditions uniques en Europe.

Exposition présentée du 3 avril au 31 mai 2018 en écho à l'exposition "Âmes sauvages. Le symbolisme dans les pays baltes"

Exposition

Sophie Brändström

L’exercice de la résidence : la chance d’avoir le temps de mettre son regard sur pause. Arrivée à Corbeil-Essonnes sans a priori ni parti-pris, j’arpente la ville avec pour fl d’Ariane le petit bout discret d’une Nationale 7, jadis fredonnée dans toute la France et qui ne dit plus grand chose à personne.

Exposition

L’exercice de la résidence : la chance d’avoir le temps de mettre son regard sur pause. Arrivée à Corbeil-Essonnes sans a priori ni parti-pris, j’arpente la ville avec pour fl d’Ariane le petit bout discret d’une Nationale 7, jadis fredonnée dans toute la France et qui ne dit plus grand chose à personne. Je découvre ses 50 000 habitants dans des cités et zones pavillonnaires, des aires bétonnées et des jardins sauvages, des trottoirs propres (ou sales) et des coins de campagne.

Evènement

Jérémie Jung

Le premier livre des Editions Imogene est consacré au travail de Jérémie Jung sur l'Estonie, préfacé par Katrina Kalda

Le photographe a rencontré deux communautés estoniennes dont les cultures sont classées au patrimoine immatériel de l’Unesco.

Exposition

Un projet collectif de Signatures, maison de photographes.
Photographies de Lahcène Abib, Patrick Bard, Arno Brignon, Sandrine Expilly, Raphaël Helle, Patrice Terraz.

Exposition

Balint Pörneczi

Depuis quatre ans, le projet FIGURÁK réunit une collection de portraits en noir et blanc, réalisés à l’Iphone, où tout le monde est considéré de la même façon, quels que soient sa notoriété, son métier, son genre ou sa classe sociale. 

Pages