InfoS. #8 - Actualités Patrick Bard

InfoS. #8 - Actualités Patrick Bard

Foire internationale à la photo, du 6 au 8 juin

5 expositions présentées du 6 au 28 juin

A l'occasion des 50 ans du musée français de la Photographie et de la 51e édition de la Foire à la photo de Bièvres, un nouveau principe de carte blanche à un photographe sera inauguré. Le photographe choisi cette année est Patrick Bard. Il animera conférences et workshop autour de la photographie nomade. Il invite à son tour un photographe dont il admire le travail, Xavier Lambours, qui présentera ses photos inédites du Yémen de 1978 à 2006 au musée français de la Photographie.

Communiqué de presse disponible sur notre site - Relations presse : Signatures - 01 71 18 29 52

1 column (100%)

« Les inédits du Yemen » au Musée français de la photographie de Bièvres

Exposition présentée du 7 juin au 28 septembre

C’est en 1975 que Xavier Lambours effectue son premier voyage au Yémen. Il est alors un tout jeune photographe de 20 ans. Le Yémen est son premier travail abouti, encore très influencé par les photographes humanistes. Presque 20 ans après son premier voyage, Xavier revient sur ses traces. Il rencontre alors un autre Yémen, retrouve les sujets de ses premières photographies. Ces retrouvailles vont s’éterniser. 

1 column (100%)

Vernissage le 5 avril à 16 heures, Sainte-Gauburge

Exposition présentée du 29 mars au 29 juin

Dans un espace principalement dédié à la photographie, les portraits des 18 poilus tombés au combat qui figurent sur le vitrail-monument aux morts de l’entrée de l’église Saint-Germain de Préaux, seront exposés, magnifiés sur de grands kakemonos. 

A ces portraits seront adjoints 18 paysages photographiques des lieux dans lesquels ces hommes ont perdu la vie. Un dispositif filmique permettra de visionner des entretiens avec les membres des familles des 18, ainsi que l’épopée de la restauration des vitraux.

Scénographie : Signatures

Invitation au vernissage disponible sur notre site

1 column (100%)

« Mémoire de verre, mémoire de guerre », éditions de La Martinière

Discrètement enchâssées dans le vitrail au-dessus de l’entrée principale de l’église Saint-Germain de Préaux-du-Perche, les photographies de Préaliens morts au combat durant la première Guerre Mondiale s’estompent et nous rappellent le sacrifice des aînés d’une manière bien singulière.

Le projet s’accompagne d’une recherche sur l’identité de ces hommes, un long travail d’enquête, littéraire et documentaire sur ce qu’ils ont vécu, qui ils ont été et de 18 paysages photographiques contemporains des lieux dans lesquels ces hommes ont perdu la vie.

Communiqué de presse disponible sur notre site

1 column (100%)