InfoS. #93 - Mois de la photo du Grand Paris

InfoS. #93 - Mois de la photo du Grand Paris

Plusieurs expositions du Mois de la Photo du Grand Paris mettent à l'honneur des photographes de Signatures

Photographies de Florence Levillain

SDF, voyageurs, travailleurs, chômeurs, seuls ou en famille. Leur point commun : ils fréquentent les bains-douches parisiens, des lieux construits dans les années 1930, en pleine période hygiéniste. Florence Levillain leur a proposé de photographier leurs rituels devant un miroir sans tain pour ne pas perturber leur intimité.
En contrepoint, un travail d’inventaire des bains-douches réalisé par le photographe Laurent Kruszyk expose les traces architecturales de lieux qui tendent à disparaître.

• Exposition présentée du 23 mars au 30 avril 2017.

• Vernissage le 30 mars 2017 à 18 heures.

2 columns (50%)

Exposition immersive d'un inventaire participatif

La vue depuis notre fenêtre, c’est un paysage que l’on s’approprie, le premier et dernier regard quotidien, intime et changeant, sur notre extérieur, sur nos villes. Pendant un an, des milliers de photos réalisées et commentées par les habitants eux-mêmes ont été récoltées par les membres du TdN puis des ateliers d’écriture et de sensibilisation aux paysages urbains ont été conduits par Patrick Bard dans une vingtaine de lycées.
Qu’ont-ils choisi de nous montrer ? Qu’est-ce que cela nous raconte de nos quartiers, de nos villes, du grand ou du très grand Paris ? 

• Exposition présentée du 8 au 28 avril 2017.

• Inauguration de l'exposition et petit-déjeuner de presse le 8 avril 2017 entre 10h et 13h.

2 columns (50%)

Photographies de Patrice Terraz

Restitution d’un an de résidence avec la jeunesse de Corbeil-Essonnes.

• Exposition présentée du 31 mars au 21 mai 2017 dans le cadre du festival l'Oeil Urbain.

• Vernissage le 31 mars à 19 heures.

 

2 columns (50%)

Photographies de Mathieu Farcy

Freelens, en partenariat avec la SCAM, propose une exposition collective de quatre photographes lauréats du prix Mentor 2015 qui questionnent le rapport de l’homme à un territoire d’un monde cloisonné. Parmi eux, Mathieu Farcy présente "Paysages orientés", un projet qui nous parle du rapport que l’Homme entretient au paysage par l’intermédiaire des belvédères. Nommés « points de vue », « panoramas » et même référencés par un langage cartographique clair, précis, ces lieux offrent au spectateur la possibilité d’une rencontre intime avec un paysage qui célèbre un « beau » véritable.

• Exposition présentée du 27 mars au 19 mai 2017. 

• Vernissage le 4 avril à 18h30.

2 columns (50%)