Florence Levillain

Florence Levillain débute une carrière de photographe de reportage en 1994. Elle explore des territoires très variés allant du monde de l’entreprise aux rues des banlieues. Elle travaille pour la presse (Libération, Le Monde, Paris Match, VSD, Psychologies…) et effectue de nombreux reportages de société à l’étranger. Parallèlement, elle poursuit un travail sur la famille en collaboration avec Enfant magazine durant 10 ans. L’univers de la publicité remarque son goût pour les scènes de vie quotidienne. C’est ainsi qu’elle collabore avec l’agence Publicis à un consumer magazine de grande distribution « Ma vie en couleur ». Toujours dans cette recherche d’une réelle proximité avec les gens, elle s’attache dans son travail personnel à nous faire découvrir des univers proches de notre quotidien. Elle remporte le prix Kodak en 1999 pour un reportage réalisé sur les femmes travaillant à Rungis, institution qui deviendra son client pour des commandes de communication et commence une série intitulée « Planète Mars au bout de votre rue ». Suivront en 2000 une série sur la médecine chinoise présentée à La Villette, un reportage sur les objets trouvés de Paris en 2001 et une exposition sur l’herbier du Muséum national d’histoire naturelle en 2004 dans les locaux de l’institution. De 2009 à 2012 elle se questionne sur les rituels de beauté et fait poser des anonymes chez leur coiffeur ou en institut, la série «  Parce qu’ils le valent bien » sera projetée lors de la Nuit de l’année 2013 des Rencontres d’Arles. Après avoir vu ce travail, L’Oréal Luxe lui confie une carte blanche sur l’univers des socio-esthéticiennes qui donnera lieu à un livre aux éditions Loco. En 2014 elle expose à la Maison européenne de la photographie et au Salon de la photo dans le cadre de l'expostion collective « Hommage à Sabine Weiss ». Reporter du Père Noël, elle le photographie dans son quotidien depuis 2014. Florence Levillain est lauréate de La France vue d’ici en 2016, bourse remise par le festival ImagesSingulières et Médiapart pour un projet sur les bains douches parisiens qui sera exposé et publié dans un ouvrage collectif aux éditions de La Martinière en 2017.
Florence est représentée par Signatures, maison de photographes.

 

Partagez sur