Francesco Acerbis

Né en 1969 à Bergame en Italie Francesco Acerbis vit à Paris. Ses études de philosophie l'on conduit à allier sa réflexion à un travail photographique sur des faits de société auquel il se consacre entièrement depuis 1993. Assistant photographe de studio, il apprend la lumière et décide d’être photojournaliste indépendant. Son travail sur la situation des réfugiés dans les Balkans (Slovénie, Bosnie, Albanie, Kosovo et Serbie) est exposé plusieurs fois en Italie entre 1994 et 2000. Il vient en aide à l'hôpital Kocevo à Sarajevo avec La sospensione dell’anima, livre publié en 1997 sur la situation d’après-guerre en Bosnie. À partir de 2001, il travaille pour l’ONG AMREF Italie avec laquelle il réalise des reportages sur la question de l’eau au Kenya. Francesco Acerbis rejoint l’agence Editing à Paris en 2002. En 2007, il participe au lancement de la maison de photographes Signatures.

Partagez sur