Sébastien Erôme

Vit et travaille à Lyon. Après des études d’histoire de l’art et d’archéologie, Sébastien Erôme s’installe en Egypte et débute en photographiant les fouilles du phare d’Alexandrie, préambule à une carrière de photojournaliste. En 2000, il intègre l’agence Editing, collabore régulièrement avec le quotidien Libération, la presse française et internationale. En 2002, il photographie les tribunaux populaires au Rwanda et obtient le prix du jeune reporter au Festival du scoop et du journalisme d’Angers où il expose aussi un reportage sur l’action de Handicap international en Afrique. Il expose sa série « Irrelevance » à Ho Chi Minh ville, au Vietnam lors du Mois de l’image 2007 et « Danube » à la Cité internationale des arts dans le cadre du Mois européen de la photographie à Paris 2008, à l’occasion de l’exposition collective « Europe échelle 27 ». Depuis, il réalise un travail poétique et documentaire sur les Etats-Unis dont sa première partie a été exposée dans le cadre de Septembre de la photographie à Lyon en 2010. Son approche de la photographie s’est éloignée de l’actualité et du photojournalisme pour devenir plus documentaire et plus littéraire, puisant à la fois dans la réalité et la fiction. Il est représenté par Signatures, maison de photographes.

Partagez sur